Lexique

Force de coriolis : la rotation de la Terre dévie les vents de part et d’autre de l’équateur. Dans l'hémisphère nord ils sont déviés vers la droite et vers la gauche dans l'hémisphère sud.  Cette force est nulle à l’équateur et est maximale entre les  tropiques et donc à surtout une incidence dans cette zone où se forment les cyclones.


 

 

 

part-1-2-image-coriolis.gif

 

 

Gradient de pression : exprimé en hPa / km ou en hPa / h, il sert à exprimer les variations de pression atmosphérique temporelles ou spatiales. Il est lié aux différences de pressions qui provoquent des mouvements d’air qui augmentent avec la valeur du gradient de pression.

 

Lignes de grain : lors de la rencontre de 2 masses d’air dont les propriétés diffèrent une très forte variation de la vitesse du vent se produit sur une courte  période. Il existe plusieurs types de grains.

- Grains de précipitations, avec pluie, neige ou grêle, diminution de la température, augmentation de la pression, de l’humidité, de ma vitesse du vent et de la couverture nuageuse.

- Grains orageux, grain de précipitations avec foudre et éclairs.

- Grains de tornade

- Grains à perte de vitesse, identique au grain de précipitations mais dont la vitesse du vent diminue brusquement

- Grain de vent correspondant à un grain de précipitations sans pluie, grêle ou neige.

- Grain blanc, lors d’une forte hausse de la pression atmosphérique (rafales avec absence de nuages)


EUMETSAT: The European Organisation for the Exploitation of Meteorological Satellites


GPS: Global Positioning System


NCAR: National Center for Atmospheric Research

 

 Dépression/tempête tropicale : Le cyclone tropical comporte plusieurs « phases de vie ». Il est d’abord une onde tropicale puis une perturbation tropicale, une dépression tropicale, une tempête tropicale et devient enfin un cyclone tropical. Les différentes phases sont différenciées par la vitesse moyenne de ses vents et par la hauteur de la marée de tempête provoquée.


Marée de tempête : c’est une élévation anormale du niveau de la mer provoquée par l’association d’une forte baisse de la pression au centre du cyclone et par les vents à la périphérie de l’œil repoussant l’eau vers l’avant du cyclone.

 part-2-1-dangers-maree-de-tempete.jpg

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site