Définition d'un cyclone

   Du grec « kuklos»,  qui veut dire « cercle », le cyclone est un terme météorologique désignant une vaste zone de dépression atmosphérique où l'air est animé d'un mouvement de rotation. Cette zone est caractérisée par des vents forts allant de 150 à 370km/h.

 

COMPOSITION

  - L’œil du cyclone :

 C'est une zone dénuée de perturbations de 10 à 100km environ qui diminue au fur et à mesure que le cyclone grandit. L’œil joue le rôle de « l'aspirateur » : il est le centre du mouvement d'air (énoncé plus tôt), c'est lui qui créée le « vide » que cherche à combler l'air ascendant. C'est l'endroit où la pression est la plus faible.

  - Le mur de l’œil :

 Composée de nuages orageux, c'est la zone active aux mouvements ascendants rapides qui entoure l'œil.

   - La couronne principale :

Elle ne dépasse généralement pas les 200km et peut parfois mesurer seulement 10km. C'est ici que l'on trouve les vents les plus violents, la vitesse des vents peut parfois dépasser les 250km/h ! On y trouve aussi des températures anormalement élevées, des pluies abondantes et une pression basse.

  - Les bandes spirales :

Ce sont des lignes de grains, à l'origine des variations de vitesse du vent, s'enroulant en spirales autour de l'œil. Elles sont constituées de nuages convectifs tels que les cumulonimbus.

 

   - La couronne extérieure :

Ele est plus imposante que la 1ère, de 100 à 200km de diamètre.C'est dans cette que couronne que prend forme l’accélération des vents, leur vitesses est donc faible.


 part-1-1-definition-im1-2.jpg

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×