Outils d'étude

    Afin de mieux prévoir et comprendre cet extraordinaire phénomène qu'est le cyclone, nous disposons d'outils de plus en plus sophistiqués.

 

   LES HURRICANE HUNTERS (ou chasseurs officiels des cyclones)

      Actuellement, il existe deux agences gouvernementales qui utilisent ces chasseurs afin d’obtenir des informations aériennes sur la perturbation cyclonique.

Cette méthode permet notamment de déterminer la position de l’œil du cyclone.

 

part-2-2-outils-im6.jpg 

part-2-2-outils-im7.jpg

 

part-2-2-outils-im8.jpg 

 

Généralement, l’avion embarque 6 à 15 personnes. Il peut transporter par exemple un pilote, un mécanicien, un navigateur, des électroniciens, un météorologiste, des spécialistes pour manipuler les radars. C’est depuis cet avion que sont lâchées les dropsondes pour recueillir des informations.

 

   SATELLITES METEOROLOGIQUES

   Les satellites météorologiques fournissent aux centres météorologiques des données en images. Il existe plusieurs catégories d’images qui diffèrent en fonction des paramètres évalués.

  

part-2-2-outils-im1.jpg

 

Plusieurs pays détiennent ces satellites météorologiques. L’assemblage des données collectées par chacun d’entre eux permet d’avoir une vue d’ensemble à l’échelle planétaire. En effet, un satellite a accès visuellement à 42% de la surface de la Terre ; il faut au minimum 5 satellites afin de pouvoir observer la Terre dans sa totalité.

 Le schéma suivant réalisé par Météo-France illustre l’emplacement spatial des satellites et l’appartenance à un pays ou à une organisation est explicitement indiquée.

 

 

part-2-2-outils-im2.jpg

 

Ces images permettent de prendre conscience de l’état de différent paramètres météorologiques et d’en tirer des prévisions grâce à des modèles.

 

  RADARS DOPPLER

   Les radars météorologiques Doppler sont plus performants que les radars normaux, ils arrivent à mieux discerner une perturbation. Ils peuvent non seulement mesurer l’intensité et la distance mais aussi la vitesse et l’orientation des perturbations grâce à l'effet Doppler.

Ces radars émettent dans l’atmosphère des micro-ondes. Ces micro-ondes vont traverser des cibles et vont être réfléchies par les particules qui constituent ces cibles. La cible peut par exemple être une précipitation. En fonction de la vitesse de la cible, la fréquence de l’onde mesurée par le radar va varier. Lorsque la cible se rapproche par rapport au radar, la fréquence augmente tandis que lorsque la cible s’éloigne la fréquence diminue. C’est ce que l’on appelle l’effet Doppler. C’est donc en comparant l’onde émise et l’onde reçue, que les radars Doppler déterminent si la cible s’éloigne ou se rapproche.


 

part-2-2-outils-im3.jpg 

 


  CATASONDES (ou dropsondes)

  Les catasondes sont des radiosondes. Ce sont des objets cylindriques qui comportent différents instruments afin de mesurer et transmettre des données météorologiques de l’environnement où elles se trouvent.

Elles contiennent un baromètre pour mesurer la pression, un thermomètre pour la température, un hygromètre pour l’humidité et également un récepteur de position GPS permettant de connaitre la position des sondes en continu et de calculer les caractéristiques du vent (direction, force).

Celles-ci sont lâchées par des hurricanes hunters dans le cyclone. Elles recueillent des informations « directes » sur l’état du cyclone.

 

part-2-2-outils-im4.jpg

 

part-2-2-outils-im5.jpg

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site